Accueil du site > tous les éditos > 24/05 Montselgues

24/05 Montselgues

par babagilles

Bonjour !

Quelques échos du FORUM ECOLOGIQUE ET SOCIAL qui s’est tenu à Montselgues en Ardèche du 22 au 23 mai.

Ces deux journées nous ont permis de prendre conscience de façon plus concrète de l’impact de notre empreinte écologique, en particulier sur le climat. Des ateliers ont permis de s’échanger des réflexions et des pratiques visant à enrayer le phénomène de basculement climatique.

Ce que j’y ai vu : Un moteur stirling fonctionnant à l’énergie solaire : les rayons du soleil sont concentrés par un réflecteur parabolique sur un cylindre métallique. Dans ce cylindre, l’air sert de fluide pour actionner un piston. C’est en utilisant la dilatation de l’air puis le retour à son état initial que l’on provoque le mouvement de ce piston. Pas d’émissions polluantes puisque pas d’échappement. Pas de pollution non plus en amont puisque le carburant n’a pas à être extrait ni transporté. Le coût écologique se limite à la fabrication du moteur. L’un de ces moteurs aurait fonctionné tous les jours sans s’arrêter pendant 7 ans avant de tomber en panne. Une alternative intéressante aux moteurs thermiques pour les usages où il serait difficile de s’en passer. Un stand d’autoproduction de peintures, teintures et couleurs : tenu par Joëlle. Les créations de Joëlle ont montré ce qu’il est possible de faire en se passant de tous les produits polluants et chers du commerce. Des recettes furent partagées bien entendu… Une géode démontable de 8 mètres de diamètre et 4 mètres de haut dont la structure porteuse était composée de …montants en bambou. Cette demi-sphère peinte à l’image de l’hémisphère nord fut soulevée à bout de bras par une soixantaine de personnes, acte symbolisant la puissance des individu-e-s s’unissant pour prendre leur destin en main. Une cantine alternative : (Les Radis Noires de Montpellier)qui proposait des repas bio-végétariens à prix libre. C’était bon et en plus on faisait sa vaisselle de façon autonome. Des tas de gens qui oublient de plus en plus le chemin pour aller au travail pour aller plutôt réaliser leurs rêves et qui s’en portent visiblement très bien.

Bien sûr plein d’autres choses, mais pas le temps de tout vous raconter. Merci à tou-te-s qui ont organisé et participé à ce rassemblement.

Gilles

Répondre à cet article