Accueil du site > documents > bricolage > Peinture au lait écrémé

Peinture au lait écrémé

par babagilles

ingrédients

  • 1 pinte de lait écrémé (951 cm. cube),
  • 6 onces de chaux récemment éteinte (183 gr.),
  • 4 onces d’huile d’oeillette ou de lin (122 gr.),
  • 5 livres de blanc d’Espagne (2,5 kg.).

réalisation

  • mettre la chaux dans un vase en grès,
  • verser dessus assez de lait pour en faire une bouillie claire,
  • ajouter peu à peu l’huile en remuant avec une spatule en bois,
  • verser le reste du lait puis le blanc d’Espagne.

ressources

Sur la peinture au lait. - Cadet-de-Vaux.

2 Messages de forum

  • # > Peinture au lait écrémé Le 4 février 2007 à 15:03 , par Mario Mimeault

    Bonjour,
    La peinture de lait écrémé a-t-elle la même efficacité que la peinture de lait achetée toute faite ?

    Merci de votre temps.

    Répondre à ce message

  • # > Peinture au lait écrémé Le 27 février 2007 à 23:26 , par caseo

    C’est l’exemple même de la recette hybride et de très très mauvaise qualité si on l’applique en dehors de ce pourquoi elle a été prévue (peintures pour poutres intérieures en bois ! cf Dictionnaire de Chimie de Cadet-Gassicourt Paris 1803) et je vais vous expliquer pourquoi.

    Prenez du blanc de meudon et de l’eau. Mélangez le tout et vous obtenez le produit qui sert à occulter les vitrines des magasins. Ca s’enlève d’un simple coup de chiffon => pouvoir collant nul.

    Prenez de la chaux, mélangez avec de l’eau et appliquez sur autre chose qu’un enduit frais et humide à la chaux : ça farine dès que c’est sec => pouvoir collant quasi nul

    Prenez l’ensemble chaux + blanc de meudon conseillé (2,7 kg au total) dans la recette et mélangez avec de l’eau, appliquez => aucune tenue, pouvoir collant nul

    Alors le lait !ça va vous coller tout ça ? Soyons sérieux dans un litre de lait il y a 27 g de caséine qui elle seule a un pouvoir collant et le fait de l’utiliser à partir de lait brut, outre qu’il rajoute des produits gras lipides et autres acides lactiques, réduit son pouvoir collant des 2/3. Supposons tout de même nos 27 g de caséine pour 2,7 kg de mélange chaux / Blanc de Meudon, cela fait une proportion de 1% de caséine ! C’EST TOTALEMENT INSUFFISANT POUR COLLER TANT DE CALCAIRE SUR UN MUR !

    Et l’huile de lin ? une telle proportion 130g pour 200g de chaux est le meilleur moyen de brunir et de détruire la chaux en quelques semaines ou quelques mois. Avec une telle proportion, même à température ambiante, il y a une lente SAPONIFICATION !

    Pour peindre des poutres en bois au plafond que personne ne touche et que l’on épousette avec un plumeau, ça peut aller. Sur un mur certainement pas !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article