Accueil du site > documents > alimentation > Seitan

Seitan

par babagilles

2 votes

Un aliment concentré en protéines à base de gluten de blé.

ingrédients / matériel

  • 1 kg. farine de blé blutée (sans son),
  • 4 pincées de sel,
  • un peu de tamari,
  • un peu d’algue kombu,
  • un grand saladier,
  • un tamis,
  • une grande casserole.

réalisation

  • mélanger 2 pincées de sel et la farine,
  • ajouter de l’eau pour former une pâte pas trop dure,
  • pétrir 5 mn.,
  • couvrir d’eau et laisser reposer 20 mn.,
  • remplir le saladier d’eau froide et placer le tamis dessus,
  • prendre une boule de pâte et la pétrir dans l’eau au-dessus du tamis,
  • continuer jusqu’à obtention d’une boule élastique : le gluten.
  • faire un bouillon avec 2 l. d’eau, 2 pincées de sel et du assez de tamari pour qu’il soit légèrement salé,
  • ajouter l’algue kombu et amener à ébullition,
  • ajouter le gluten entier ou en morceaux,
  • le gluten gonfle et flotte (le tourner de temps en temps),
  • cuire 1 h. à 1 h.30

remarques

  • on peut parfumer le bouillon à son goût : oignon, céleri, laurier, etc.
  • pour conserver le seitan quelques jours au frais, laisser refroidir les morceaux dans le jus de cuisson,
  • vu sa richesse en protéines, le seitan sera plus digeste si il est cuit dans un bouillon bien minéralisé (il doit donc, une fois cuit, avoir un goût légèrement salé.
  • le seitan peut être préparé de multiples façons : en escalopes, à la place de la viande dans le pot-au-feu, en panade, etc.

ressources

Cuisine pour une vie nouvelle - Hélène Magarinos - éd. Debard

1 Message

  • # > l’amidon Le 27 août 2006 à 20:32 , par nimasadi

    Lorsque l’on pétrit la pâte dans l’eau (ou sous un filet d’eau), ce qui se sépare du gluten et vient se déposer au fond de l’eau (après décantation) est l’amidon.
    On peut l’utiliser comme épaississant de sauces.
    On peut aussi le faire sécher.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article