NIMA’SADI

Accueil > ... > Forum 35501

> Limonade solaire à base de plantes

2 juillet 2011, 12:26, par gravier

Bonjour,

Il est impossible aux UV de traverser le verre de la bouteille, il n’est donc pas possible d’aseptiser le contenu. Par contre les infrarouges sont bien responsables de l’augmentation de température du contenu, et l’effet de serre accentue l’échauffement (derrière une vitre c’est facile d’avoir chaud, mais impossible de bronzer ! ). Il n’est pas recommandé d’aseptiser le contenu car en effet se sont les micro-organismes présents naturellement sur les parties végétales qui transforment le sucre en composés responsables de la conservation du contenu en modifiant le pH (notamment le CO2). Dans la bouteille fermée, il est donc indispensable que l’activité microbiologique continue, et puis c’est plus sympa quand ça pétille ! L’activité microbiologique stoppe lorsque la quantité de "sucre digéré" et de CO2 créent une ambiance qui n’est plus favorable (pH trop acide) à la consommation du sucre, il en reste donc généralement assez pour exhausser le gout à nos papilles ! Le contenu est alors stabilisé, préservé du développement de micro-organismes pathogènes.
Il s’agit donc bien d’une fermentation, et peut-être éthanolique (ou alcoolique) ou lactique. Les levures utilisées pour la fabrication de boissons alcoolisées sont sélectionnées pour supporter des conditions plus extrêmes que les micro-organismes qui sont généralement présents sur les plantes, donc la fermentation peut continuer plus longtemps car ces levures restent activent jusqu’à un degré d’alcool plus élevé.

Bonne journée.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.