NIMA’SADI

Accueil > ... > Forum 225

> détruire les mouches

27 juillet 2005, 16:41, par blaireau

Vous avez perdu un mode de vie : les volets sont croisés et une fine moustiquaire defend la maison, c’est un rideau de perles de bois, ou de capsules de soda qui pincent des ficelles de chanvre qui protègent la porte. On porte des chemises à manches longues, le pantalon est large, le cou se protege d’un foulard, le fumier a seché dans la bergerie dont la porte est grande ouverte depuis le mois d’avril. Le troupeau se garde seul à 2 heures de marche, et il n’y a pas de loup. On ne mangera dehors que le soir, il y a trop d’insecte à midi. La nature est hostile, le soleil trop brûlant. La mouche survrira à l’homme. Là ou n’est pas la mouche tu souffriras du taon. Et la camargue est l’enfer du moustique, tu aimeras pas. Là ou je suis, il fait 21° ; la clim ronronne, le ciel est bleu brun de pollution, la lumiere du couchant aura une teinte orangée de fin du monde, et dans ma voiture climatisée il n’y aura pas de mouche. Quitte la campagne, elle n’est pas faite pour l’homme et l’homme la detruit, elle est pas faite pour toi non plus. La mouche est vecteur du charbon, du cholera, de la peste, des diarrhées, elle inspecte l’étron de ton chien avant d’agacer tes lèvres, elle a goutée la charogne avant de courir sur ton tartare, elle pondra au coin de ton oeil pendant ta sieste. J’oubliais la simulie, la mouche qui pique avec la leischmaniose, l’aoutat et la tique avec la maladie de Lime, le scorpion qui a resisté aux essais de Regane, et sais tu que les guêpes tuent autant que les piscines ??. Rentre en ville, tu es menacé.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.