Accueil du site > documents > déchets > lombricompost > Fabriquer une lombricompostière

Fabriquer une lombricompostière

par arum

13 votes

La fabrication de divers types de lombricompostière.

Il existe plusieurs types de compostière, le choix est en général guidé par le matériel que l’on parvient à récupérer (il serait en effet dommage de vouloir réduire ses déchets et acheter par ailleurs un beau bac en plastique tout neuf...).

indications générales

dimensions

Nbre de personnes Quantité de vers (kg) Dimensions boîte (L x l x h cm)
1 ou 2 0.5 60 x 60 x 20
2 ou 3 1.0 60 x 60 x 30
4 à 6 1.5 à 2.0 60 x 90 x 30

Ces dimensions sont indicatives et s’adaptent selon le type de compostière utilisé. Il faut éviter les compostières étroites et hautes qui ne sont pas favorables à une bonne aération.

le couvercle

Il faut particulièrement veiller au choix du couvercle. Il doit empêcher l’intrusion des insectes (notamment les mouches qui viennent pondre) mais assurer l’aération de la compostière. Pour cela, le couvercle doit bien reposer sur les bords sans s’emboîter.
NB. Il existe des modèles de compostière hermétique. L’air y est renouvelé à chaque utilisation. Elles sont plus difficiles à réaliser, posent des problèmes en cas d’absence et ne présentent pas vraiment d’intérêt puisque le lombricompost ne dégage d’odeur.

mode d’emploi

L’utilisation d’une compostière est décrite dans installer et utiliser un lombricompost. Nous préciserons ici comment s’effectue la récolte (elle est spécifique à chaque type de compostière).

compostières horizontales

bac simple

matériel

  • un bac en plastique, en bois, en terre...
  • un couvercle qui ferme bien le bac,
  • un récipient pour recueillir le jus qui s’écoule.

réalisation

  • faire des trous dans le fond du bac pour que le jus du compost puisse s’écouler : ils ne doivent pas être trop gros pour éviter que les vers ne s’échappent ; si le bac est déjà pourvu de trous trop larges, on peut les couvrir de moustiquaire ou d’un tissu très fin,
  • placer le bac sur le récipient et le couvercle sur le bac.

mode d’emploi

Pour la récolte,
  • pousser le compost dans une moitié de la compostière,
  • mettre de la litière dans l’autre moitié,
  • alimenter les vers dans cette seconde moitié, au bout d’une dizaine de jours, les vers ont migré,
  • récolter le compost mûr.

bac à 2 compartiments

C’est une amélioration du bac simple : on rajoute une séparation dans le bac (grillage, plastique perforé de larges trous…) que les vers peuvent franchir, afin de créer 2 compartiments.

mode d’emploi

  • utiliser un compartiment,
  • quand le compost est prêt à être récolté, alimenter le second compartiment, attendre une dizaine de jours que les vers migrent,
  • récolter le compost mûr.

compostières verticales

compostière à panier

Elle convient aux petites compostières (pour 1 ou 2 personnes)

matériel

  • un grand récipient cylindrique (grand pot de fleurs, seau…),
  • un couvercle adapté,
  • un récipient pour recueillir le jus qui s’écoule,
  • du fil de fer ou du grillage fin,

réalisation

  • faire des trous dans le fond du pot pour que le jus du compost puisse s’écouler : ils ne doivent pas être trop gros pour éviter que les vers ne s’échappent ; si le bac est déjà pourvu de trous trop larges, on peut les couvrir de moustiquaire ou d’un tissu très fin,
  • avec le fil de fer ou le grillage, construire un « panier » en treillis, d’un diamètre légèrement inférieur à celui de la compostière (afin qu’il puisse y coulisser) et de 15cm de profondeur.

mode d’emploi

  • mettre 10cm de litière dans le fond pot, y déposer les vers,
  • remplir le panier de litière le déposer dans le pot,
Pour alimenter la compostière, il suffit de
  • soulever le panier,
  • déposer ses déchets,
  • remetre le panier.
Pour la récolte,
  • déposer les déchets directement dans le panier,
  • au bout d’une dizaine de jours, les vers auront migré dans le panier,
  • récupérer le compost, vider le panier dans le pot,
  • remettre un peu de litière dans le pot et en remplir le panier, la compostière est de nouveau prête à l’emploi.

compostière à étages

C’est sans doute la compostière la plus pratique. Elle prend moins de place au sol que les compostières horizontales et les manipulations sont facilitées.

matériel

  • 3 bacs identiques qui se superposent et s’encastrent légèrement (un peu comme un cuit-vapeur ou un couscoussier),
  • un couvercle adapté,
Pour les 3 bacs, on peut récupérer les caisses de poissonier en frigolite.

réalisation

  • faire des trous larges dans le fond de 2 bacs pour que les vers puissent passer,
  • superposer les bacs (le bac non percé au-dessous), mettre le couvercle.

mode d’emploi

On commence par mettre la litière et alimenter le bac supérieur. Pour récolter le compost, on intervertit les deux bacs percés et on alimente le second bac (qui est désormais le bac supérieur). Les vers vont alors migrer du premier bac vers le second. Il ne reste plus qu’à vider le premier bac.

ressources

4 Messages de forum

  • # > fabriquer une lombricompostière Le 28 mars 2006 à 16:09 , par cousinhub1964

    Bonjour, dans les deux cas que ce soit vertical ou horizontal, on parle de "la litière".

    Pourrais-je avoir quelques précisions sur sa composition.

    2ièment, j’ai commencé à faire du compost en creusant un trou dans le sol et en attendant que le temps passe et en y ajoutant un produit dit "accélerateur de compost" que dois-t’on en penser ? et est ce que je peux utiliser ce "bouillon" d’éléments en décomposition avec les nouveaux lombrics ?

    Merci Hubert (dept 42)

    Répondre à ce message

  • # > réponse à consinhub Le 14 avril 2006 à 12:49 , par nimasadi

    La litière est composée de feuilles mortes humidiiées.
    Faire un compost à même le sol c’est l’idéal lorsqu’on le peut. Dans un trou, je ne sais pas si ça apporte quelque chose de plus, c’est possible (je crois me souvenir que Pierre Rabhi avait une technique de compostage utilisant un trou, mais je crois que ce trou était ensuite recouvert).
    Utiliser un accélérateur ? Pourquoi ? Pressé ? De mon point de vue c’est une perte d’argent, un emballage polluant de plus, et même je pense que c’est une intervention humaine qui risque d’apporter un déséquilibe dans un processus naturel qui a fait ses preuves.

    Répondre à ce message

  • # > Fabriquer une lombricompostière Le 5 octobre 2009 à 12:35 , par Gad

    Bonjour et merci pour ces informations,

    Je souhaiterais me bricoler une compostière en bois mais je crains que l’humidité ne finisse par attaquer les parois. Avez-vous observé ce cas ? quel revêtement envisager dans ce cas ? un vernis dont le solvant se retrouverait dans le terreau ? bof bof ...

    Cordialement,
    Gad

    Répondre à ce message

  • # > Fabriquer une lombricompostière Le 15 décembre 2009 à 13:18 , par amarabou

    bonjour, j’essaie de me fabriquer une lombricompost à etages la litiere est à metre dans le bac du bas ou dans celui du mileu ?
    merci de votre aide

    Répondre à ce message

Répondre à cet article